Au lycée La Colette, nous accueillons de nombreux élèves porteurs de troubles « dys ». Souvent en situation d’échec et se sentant incompris, les enfants ou adolescents « dys » ont perdu toute confiance en eux. Relégués au fond de leur classe en primaire ou au collège, ils n’ont jamais pu exploiter le potentiel qui est le leur. Il faut dire que les effectifs (30 élèves au moins) empêchent les enseignants (de surcroît non formés) de se pencher sur leur cas. A la Colette, ils ont la chance d’étudier en petits groupes, de bénéficier de méthodes adaptées (travail en ligne, exercices basés sur l’oral, documents tapés avec une police d’écriture spécifique…). Parfois associés à des troubles de l’attention (TDAH), les troubles dys fatiguent rapidement l’enfant et il est nécessaire de savoir, en tant qu’enseignant, faire preuve de patience et de tolérance…..Nous y arrivons très bien…

http://lacolette.org/IMG/jpg/semal.jpg?82/fd67f29dbda232236d07500d691f6176af2305e9

http://lacolette.org/IMG/jpg/semal2.jpg?83/b93b6a6a06cb9dbfaa42a0eea25d20463e455da2

SEMAL SEMAL2